French English German Italian Spanish

Méditation & Retraites - Paris -St Cosme

  
  
Le nirvâna, c'est l'abandon de tout ; et mon esprit aspire au nirvâna. Puisque je dois tout abandonner, le mieux est de le donner - Shantidéva

Notre lignée : la FPMT

La Fondation pour la Préservation de la Tradition du Mahayana (FPMT) est une organisation consacrée à la transmission dans le monde entier de la tradition et des valeurs du bouddhisme du mahayana, par l'enseignement, la méditation, les œuvres à caractère social, les centres de retraite et les projets qui préservent la tradition. La FPMT est fondée sur la tradition guéloukpa de Lama Tsongkhapa du Tibet, telle qu’elle a été enseignée par notre fondateur Lama Thoubtèn Yéshé et notre directeur spirituel, Lama Zopa Rinpoché.

Rappelons-nous que, si nous avons la chance de donner un sens à notre vie grâce à la pratique du Dharma dans un centre de la FPMT, c'est uniquement grâce à la bonté de ces grands maîtres spirituels. Gardons ceci à l'esprit et cultivons une attitude de foi et de respect envers eux. Pour exprimer notre dévotion par nos actes, nous pouvons faire des offrandes, offrir nos services et surtout appliquer les enseignements de nos maîtres.

 


 

 

Sa Sainteté le Dalaï-Lama

Sa Sainteté le 14ème Dalaï Lama Tenzin Gyatso, est le chef d'Etat et chef spirituel du peuple tibétain. Il est né Lhamo Dhondrub le 6 Juillet 1935 dans un petit village appelé Taktser dans le nord-est du Tibet. Né dans une famille de paysans, Sa Sainteté a été reconnu à l'âge de deux ans, conformément à la tradition tibétaine, comme la réincarnation de son prédécesseur, le 13e Dalaï Lama, et donc une incarnation d'Avalokitesvara, le Bouddha de la Compassion.

 



 Né en 1935 au Tibet,  Lama Yeshé fut reconnu enfant comme la réincarnation de l'abbesse du monastère de Chimé Lung, une célèbre yoguini qui avait émis le souhait de pouvoir, à l'avenir répandre les enseignements du Bouddha là où ils n'étaient pas connus. Lama Yéshé entra à l'âge de six ans au monastère de Séra, où il prit l'ordination deux ans plus tard.

La brutale invasion chinoise précipita la réalisation des souhaits formulés par Chimé Lung. Réfugié au Nord de l'Inde dans le camp de Buxa Duar, Lama Yeshé poursuivit ses études tout en apprenant secrètement l'anglais. Il y rencontra celui qui allait devenir son plus proche disciple et collaborateur, Lama Zopa Rinpoché. Un jour, une jeune princesse russe exubérante, Zina Rachevsky vient solliciter leurs enseignements : ce fut le premier contact avec les occidentaux ; Il  perçut la richesse de leur potentiel humain. Lama Yeshé et Lama Zopa fondèrent en 1971 le monastère de Kopan près de Katmandou et Lama Yeshé poursuivit sa tâche en enseignant directement en anglais à un nombre toujours croissant d'occidentaux attirés par son incroyable rayonnement. Lama Yeshé les touchait au plus profond d'eux-mêmes.

 Quelques années plus tard, par la force de son abnégation, de son charisme et se ses activités incessantes, Lama avait fait naître plus de 60 centres d'études, de retraite, de soins, léproseries, maisons d'édition, et autres structures réparties de par le monde et regroupées au sein d'une même famille, la Fédération pour la Préservation de la Tradition Mahayana (FPMT).

 Le 3 mars 1984, à l'hôpital de Ceders-Sinaï à Los Angeles, à l'aube du nouvel an tibétain, Lama Yeshé succomba à une grave maladie cardiaque qui menaçait sa vie depuis plus de douze années.

 



Lama Thoubten Zopa Rinpoché est né à Thami au Népal en 1946. A l'âge de trois ans, il fut reconnu comme la réincarnation d'un grand Lama qui avait vécu à Lawoudo tout près de la maison de Rinpoché à Thami dans la région du Solo Khoubou. A l'âge de dix ans, Rinpoché se rendit au Tibet. Il étudia et médita dans le monastère de Guéshé Domo Rinpoché à côté de Pagri jusqu'à ce que l'invasion du Tibet par les chinois en 1959 le force à quitter le pays pour trouver asile au Bouthan. Rinpoché se rendit ensuite au camp de réfugiés tibétains de Buxa Duar où il rencontra Lama Thoubten Yéshé. En 1971, Lama Zopa donna le premier de son célèbre cours annuel de méditation appelé Retraite de Lam rim, qui continue encore à avoir lieu tous les ans en novembre à Kopan. 

C'est en 1974, avec Lama Yéshé, que Rinpoché commença à voyager dans le monde pour enseigner directement en anglais et établir des centres de Dharma. Quand Lama Yéshé quitta son corps en 1984, Rinpoché prit la direction spirituelle de la FPMT, qui continue à se développer sous sa précieuse direction.

Infatigablement, Rinpoché parcourt les centres de la FMPT, toujours prêt à donner des enseignements, des initiations, à guider des retraites, à conseiller et veiller sur ses étudiants, à superviser l'organisation de la FPMT et à développer de nouveaux projets pour servir tous les êtres.


Geshe Drakpa Tsoundou est né en 1966 à Lhassa et il devient moine à l'age de 1983 au monastère de Ganden au Tibet.Il s'enfuit en Inde en 1989 et arrive à Dharamsala, lieu de résidence de Sa Sainteté le Dalai Lama en 1989. Il étudie pendant 16 ans à l'école de dialectique à Dharamsala où il obtient avec succès son diplôme de geshe. En 2008 il arrive en France pour des raisons médicales et il commence à enseigner au centre Kalachakra en 2009 après sa rencontre avec lama Zopa Rinpoche. 

Il est notre enseignant résident, reconnu pour son approche moderne dans sa manière de retransmettre le Dharma, pour sa cordialité et l'attention qu'il porte aux autres.


Khènsour Jhado Rinpoché

Rinpoché est né en 1954 au nord de Lhassa au Tibet. Il prend les voeux de novice avec Sa Sainteté le Dalaï Lamaen 1964 et reçoit la pleine ordination en 1973 de Ling Rinpoché. De 1972 à 1990, Rinpoché étudie au monastère de Séra Djé et il obtient le titre de guéshé lharampa en 1991. De 1992 à 1996, Rinpoché enseigne au monastère Namgyal à Dharamsala, puis il en devient l’abbé de 1997 à 2004.

 Jhado Rinpoché est un lama des plus estimés de la tradition guélouk. Outre son excellente éducation monastique, Rinpoché a reçu de nombreuses transmissions orales et des initiations de Sa Sainteté le Dalaï Lama, de ses deux tuteurs ainsi que de grands maîtres d’autres traditions, tels que Troulshik Rinpoché.

 Reconnu pour sa vive intelligence et sa manière dynamique d’enseigner, ainsi que pour sa capacité à toucher personnellement les étudiants occidentaux, Rinpoché est également apprécié pour sa douceur et sa gentillesse.

 

 Dagri Rinpoché

 

 Cinquième incarnation de sa lignée,Dagri Rinpoché est né au Tibet en 1958 et fut reconnu à l'âge de deux ans. 

 

Dans ses quatre incarnations précédentes, il avait été un lama très connu et dans son incarnation immédiatement précédente à cette vie, il avait été le maître de lamas importants d'aujourd'hui comme Dèmna Lochö RinpochéLati Rinpoché, ainsi que de Lama Yéshé

 

Après s'être échappé du Tibet en 1982, il prend enfin les vœux de moine et commence ses études. Il obtient le titre de Guéshé Lharampa après dix-sept ans d'études et est qualifié pour enseigner tant les soutras que les tantras.


 

 

Jangsé Tcheudjé Lobsang Tènzin Rinpoché

 

Jangsé Tcheudjé Lobsang Tènzin Rinpoché est né au Tibet en 1934.

Il est ordonné moine à l’âge de sept ans et entre au monastère de Séra Djé dix ans plus tard. Il obtient son diplôme de guéshé lharampa en 1979 et entre au collège tantrique deGyoumé où en 1981, il devient abbé de discipline puis abbé en 1985.

En 2010, Rinpoché est nommé Jangsé Tcheudjé, statut qui précède celui de Gandèn Tripa (détenteur du trône de Gandèn). Il deviendra donc à terme le plus haut dignitaire de l’école guélouk.

 

 

Guéshé Graham

 

Né en Angleterre, Guéshé-la a une connaissance approfondie de la philosophie du Madyamika (La Voie du milieu) grâce à 16 années d'études à l'Institut de dialectique bouddhiste à Dharamsala, en Inde.

Il a obtenu son diplôme de Guéshé (l'équivalent d’un doctorat!) en 2006, devenant ainsi l'un des douze guéshés occidentaux existant. Guéshé-la réside actuellement au Royaume-Uni et c’est un privilège incroyable d'étudier avec lui dans une langue occidentale, donc si vous avez l'occasion, à ne pas manquer!

 



Le moine Charles

Charles a pris l'ordination en 1989. Depuis il a passé plusieurs années en retraite solitaire dans les Pyrénées et en Californie et guide régulièrement des retraites de nyou né.


Moine pleinement ordonné, il réside à l'Institut Vajra Yogini en France.

 

Vénérable Losang Gendun 

Vén Losang Gendun est moine et étudiant au monastère de Nalanda depuis de nombreuses années. Il a dirigé plusieurs retraites de vipassana et de calme mental.

 

 

Andy Wistriech

Andy Wistriech est reconnu pour sa pratique et son érudition nées après de longues années de retraite, plus particulièrement sur le tantra de Kalachakra.

Il anime au centre Kalachakra  un groupe de pratique avec des enseignements et retraites sur le tantra de Kalachakra.