French English German Italian Spanish

Méditation & Retraites - Paris -St Cosme

  
  
L'amour authentique, la compassion et la générosité sont spacieux et permettent toutes les autres libertés - Lama Zopa Rinpoché

L'esprit d'éveil

Extrait de l'enseignement : Faire naître l'esprit d'éveil 

 

L’attitude éveillée, l’esprit d’Eveil qui a l’amour et la compassion pour fondement, est la graine essentielle à partir de laquelle la réalisation de la bouddhéité est produite. Par conséquent, c’est

un sujet que l’on devrait aborder avec la pensée pure : « Puissé-je atteindre l’Eveil dans le but d’apporter le plus grand bienfait au monde ». 

Qu’est-ce précisément que l’esprit d’Eveil ? C’est un état d’esprit dont la caractéristique prédominante est l’aspiration : « Pour le bien de tous les êtres, je dois atteindre l’état d’Eveil parfaitement accompli ». Il est facile de se répéter les mots de cette prière d’aspiration, mais l’esprit d’Eveil est une chose beaucoup plus profonde que cela. C’est une qualité générée dans l’esprit par la pratique systématique d’un certain nombre de méthodes, comme par exemple celles que l’on nomme « Les six causes et un effet » ou « L’échange de (l’attention à) soi pour (l’attention à) autrui ».

Le fait de garder simplement à l’esprit la pensée : « Je dois atteindre l’Eveil pour le bien d’autrui » sans cultiver en amont les causes et les étapes préalables ainsi que les fondements initiaux de cette pensée, ne donnera pas naissance à l’esprit d’Eveil. Pour cette raison, le vénérable Atisha au XIe siècle posa un jour la question : « Connaissez-vous quelqu’un dont l’esprit d’Eveil ne serait pas né de la méditation sur l’amour et la compassion ? » Quels sont les bienfaits qui résultent du fait d’avoir engendré l’esprit d’Eveil ? Si nous connaissons les qualités nutritives ou gustatives d’un mets, nous essaierons de l’obtenir et de le préparer pour le déguster. De façon similaire, lorsque nous entendons parler de l’importance de l’esprit d’Eveil, nous devons chercher à apprendre les méthodes et les pratiques par lesquelles on le fait naître. 

Comment pouvons-nous développer l’esprit d’Eveil ? Comme je l’ai mentionné auparavant, il existe deux méthodes principales.

Dans la première, celle des « six causes et un effet », on applique six méditations causales (ou analytiques) : reconnaître que tous les êtres ont un jour été notre mère, se rappeler leur bonté, souhaiter leur rendre cette bonté, l’amour, la compassion, et la pensée extraordinaire de la responsabilité universelle, pour produire un [seul] résultat: l’esprit d’Eveil.

La seconde technique est une méditation où l’on transforme directement l’auto-chérissement en une attitude qui chérit les autres.

Pour pratiquer l’une ou l’autre de ces méthodes de développement de l’esprit d’Eveil, nous devons tout d’abord développer un sentiment d’équanimité envers tous les êtres. Nous devons dépasser le fait de considérer certains comme proches, d’autres comme ennemis et d’autres encore comme de simples inconnus. Jusqu’à ce que nous ayons cette équanimité envers chaque être, la méditation pour développer l’esprit d’Eveil ne sera pas efficace.

Le simple fait d’entendre parler de l’esprit d’Eveil est très bénéfique car cela plante une graine pour que l’esprit d’Eveil se développe.

Cependant, cultiver cette graine jusqu’à maturité demande une pratique attentive. Notre progression doit passer par les expériences intérieures concrètes correspondant aux méditations mentionnées précédemment et pour cela, nous avons besoin d’un contact proche avec un maître de méditation capable de nous superviser et de nous guider dans notre évolution.

Afin que sa présence soit d’un bénéfice maximal, nous devons apprendre les attitudes correctes et les actions permettant de cultiver une vraie relation de maître à disciple. Puis, pas à pas, les graines de l’esprit d’Eveil que le maître plante en nous peuvent croître jusqu’à pleine maturité et faire s’épanouir en nous le lotus de l’Eveil.

e premier pas dans le développement spirituel est le plus important : nous devons commencer par prendre la décision d’éviter de nuire et de cultiver ce qui est bon au sein de notre courant de conscience.

Sur la base de cette discipline fondamentale, chacune des qualités spirituelles devient possible, même la perfection finale de la bouddhéité. Chacun de nous a le potentiel de le faire, chacun de nous peut devenir un être parfait.

Tout ce que nous avons à faire est de diriger nos énergies pour étudier et ensuite pratiquer avec enthousiasme les enseignements. Comme l’esprit d’Eveil est la quintessence de tous les enseignements du Bouddha, mettons tous nos efforts à le réaliser.