French English German Italian Spanish

Méditation & Retraites - Paris -St Cosme

  
  
Aimer c'est être vraiment présent - Thich Nhat Hanh

autres retraites

Retraite du Bouddha de la Médecine

Cette retraite apporte des bienfaits considérables dans le domaine de la guérison mais également dans d’autres activités. Au cours de cette retraite des libérations d’animaux auront également lieux.Cette pratique de libération d’animaux contribue à augmenter la longévité de la vie.

« Les prières aux Bouddha de la Médecine sont puissantes et entraînent un rapide succès non seulement dans le domaine de la guérison mais aussi dans d’autres activités… Grâce au pouvoir de leur compassion, si nous faisons la méditation-récitation du Bouddha de la Médecine et demandons leur aide aux Bouddhas de la Médecine, nos efforts seront couronnés de succès. » Extrait de La guérison ultime, Lama Zopa Rinpoché, éd. Vajra Yogini.

 

 Il est fortement conseillé d’assister à l’ensemble des sessions. Pour s’engager dans cette pratique, il est nécessaire d’avoir pris les vœux de refuge et si possible, d’avoir reçu l’initiation du Bouddha de la Médecine.

 

Des Journées de Libération animaux ont également lieu au centre Kalachakra

 Ces journées de prière sont destinées plus particulièrement à toutes les personnes malades, ainsi que les mourants, les personnes décédées ou tout simplement soi-même. Lorsqu’une mort prématurée menace une personne, pratiquer la libération d’animaux est une méthode puissante et pratique pour prolonger sa vie.

Rien n’arrive sans cause et l’effet est de même nature que la cause, telle est la loi de causalité. En général, si nous désirons être en bonne santé et vivre longtemps dans cette vie et dans les vies futures, il nous faut prendre le voeu de ne pas tuer d’autres êtres.  Ainsi, si nous voulons un effet sur la santé, la bonne renaissance ou la vie en général, il faut en créer les causes par des actes qui ont un rapport avec la vie, en préservant la vie d’animaux en danger comme nous le faisons. Les animaux que nous pouvons sauver facilement à Paris, sont des vers de terre ou des grillons, selon la saison. Les premiers sont des appâts pour la pêche, les seconds de la nourriture pour des reptiles d’appartement.

Nous les libérons de deux façons, d’une part en les sauvant d’une mort immédiate, et d’autre part par les prières et les mantras, nous créons les causes d’une bonne renaissance afin qu’ils puissent poursuivre leur chemin vers l’éveil, qui est la vraie guérison ultime.

Les journées commencent par l’offrande de lumière selon Lama Atisha, puis la pratique du Bouddha de médecine. L’après-midi se poursuit par la courte pratique des Déesses médicinales, puis le rituel proprement dit de libération d’animaux.

Les mérites en sont dédiés aux personnes pour lesquelles on est venu ou pour lesquelles on a reçu une intention de prière. En même temps pour tous les participants. Les pratiques et les méditations du Bouddha de médecine et les mantras constituent aussi un pas de plus vers la Guérison Ultime.

Ces pratiques sont décrites par Lama Zopa Rinpoché dans le livre La guérison ultime

 

 


 Prochaines sessions

 

 

Rituel de purification - Nyoung Né

Vénérable CharlesLe Nyoung Né est un rituel de purification intense du corps de la parole et de l’esprit associé à la pratique de Chenrézig (Avalokiteshvara en sanscrit) à mille bras, le Bouddha de la compassion. C’est une pratique extrêmement puissante combinant jeûne, silence, prières et prosternations. Chaque session dure deux jours.

Cette pratique est une porte ouverte sur le développement de la compassion. Chenrézig représente la bonté aimante, la joie et la sérénité sans limite. C’est en se connectant à cet immense Bodhisattva que nous nous engageons dans cette pratique.

 

Les bienfaits de la pratique du Nyoung-Né par Lama Zopa Rinpoché, notre directeur spirituel :

« Les Nyoung-nés sont, pour vous, le moyen le plus puissant, le plus bénéfique et le plus rapide pour développer bodhicitta, accumuler de vastes mérites, atteindre rapidement l’éveil, devenir Tchenrézig, afin de libérer les êtres des océans de souffrance du samsara et de les amener à l’éveil.

Cette pratique est mille milliards de fois plus importante que de devenir un champion olympique. A faire tant de Nyoung-Nés vous devenez un champion incroyable, voilà ce qui ravit le plus les Bouddhas et Bodhisattvas et mène les êtres à l’éveil aussi vite que possible.

C’est une pratique extrêmement puissante, un moyen extraordinaire pour développer la bodhicitta. »

De plus, Il est dit que si on fait huit Nyoung nés consécutifs, cela ferme la porte aux royaumes inférieurs.

Pour vous aider à mieux comprendre la pratique et à vous familiariser avec, nous vous conseillons le livre de Guéshé Lobsang Tengyé aus éditions Vajra Yogini : » Commentaire de la pratique du Nyoung-né ».

 


 Prochaines sessions

 

Retraite de Tchènrézi à quatre bras

La pratique de Tchènrézi et la récitation de son mantra permet d'ouvrir son coeur et de recevoir les bénédictions de la déité de la compassion.

Cette retraite est l'opportunité de découvrir et d'approfondir la pratique du tantra et les méthodes pour développer Bodhicitta : les 6 causes et 1 effet (lignée Maiteya), l'égalisation et l'échange de soi (lignée de Manjushri) et enfin la méthode combinant les deux lignées. 
Cette double approche est la plus efficace pour développer l'amour et la compassion et progresser rapidement sur le chemin des bodhisattvas.

Déroulement

Chaque jour de retraite sera articulé autour de quatre sessions de pratique. La sadhana de Tchènrézi comprend visualisations, chant et récitations du mantra, les méditations progresseront pas à pas dans les méthodes permettant de développer Bodhicitta. Les personnes intéressées auront l'opportunité de prendre les Préceptes du Mahayana. 

Une session d'échanges après le repas permettra de clarifier le sens de la pratique de Tchènrézi et des méditations sur Bodhicitta.  

Afin de favoriser l'intériorisation des méditations et de garder son esprit dans l'énergie de la pratique, le silence sera respecté depuis la dernière session de chaque journée jusqu'au déjeuner du lendemain. 
Cette retraite est idéale tant pour les débutants (pour une première retraite de tantra) que pour les étudiants plus expérimentés (qui souhaitent approfondir leur développement de Bodhicitta).

 

Conditions de participation

Retraite ouverte à tous. Même si c'est souhaitable, il n'est pas nécessaire d'avoir pris Refuge ou reçu l'initiation de Tchènrézi pour pouvoir participer.  Comme il s'agit d'une pratique du Kriya Tantra, nous demandons simplement au minimum un intérêt sincère pour le Dharma.

 


 Prochaines sessions