Qui sont les moines et les moniales de la FPMT ?

« Lorsque vous restez laïc, il y a de nombreuses interruptions dans votre pratique du Dharma. Si vous prenez l’ordination, contrairement à la vie d'un laïc, vous avez de plus grandes opportunités de vous engager dans la pratique du Dharma. Par conséquent, appréciez le choix de vie des êtres ordonnés et les qualités des êtres ordonnés. » SS Le Dalaï-Lama

 

L’Institut International Mahayana (International Mahayana Institute - IMI) est une communauté de moines et de moniales de La Fondation pour la Préservation de la Tradition du Mahayana (Foundation for the Preservation of the Mahayana Tradition - FPMT). L’IMI a été établi en 1973 par Lama Thubten Yeshe, et le directeur spirituel actuel en est Lama Zopa RinpochélA COMMUNAUTE MONASTIQUE o

L’IMI se doit de préserver l’unique lignée de Lama Tsong Khapa intégrant étude et pratique, comme le manifestent ses maîtres SS le Dalaï-Lama, Lama Zopa Rinpoché et  Lama Yeshe. 

On retrouve moines et moniales de la communauté IMI un peu partout dans le monde. Chacun s’adapte aux cultures et aux conditions variées de son lieu de vie. En général, la communauté est formée d’enseignants ou d’étudiants de Sa Sainteté le Dalaï-Lama, de Lama Zopa Rinpoché ou du mandala de la FPMT. Certains des membres de l’IMI résident ou travaillent dans un centre FPMT.

Au sein de la communauté IMI se trouve un nombre croissant d'anciens aux longues années d'expérience dans les vœux. Certains moines ou moniales sont des enseignants qualifiés et expérimentés, et d'autres poursuivent leurs études dans divers programmes de philosophie bouddhiste. Par ailleurs, ils peuvent aussi être des méditants en retraite ou servir des pratiquants bouddhistes en tant que dirigeants de retraite, directeurs de centre, coordinateurs de programmes spirituels pour des projets FPMT ou dans une communauté FPMT.

Un monastère pour moines nommé Nalanda et un monastère pour moniales du nom de Dorge Pamo se trouvent dans le sud-ouest de la France.

L'IMI accueille celles et ceux qui ont été ordonnés moines ou moniales bouddhistes de différentes manières : ordination complète (gelong / gelongma),  ordination de novice (getsul / getsulma) ou ordination préparatoire (rabjoung).

Devenir moine ou moniale bouddhiste, c’est rejoindre la communauté du Sangha dont le but est d’étudier, pratiquer, préserver et partager les enseignements du Bouddha.

La philosophie bouddhiste et le Vinaya (le recueil des règles monastiques) servent de base d’apprentissage au développement spirituel du Sangha et le guident avec des valeurs d’éthique, de tolérance, de compassion et de sagesse.

Le centre Kalachakra accueille un moine et une moniale, la vénérable Élisabeth et le vénérable Deunyeu, respectivement enseignante-directrice et enseignant-trésorier.