Gros plan sur la célébration du 86ème anniversaire du Dalaï-Lama à la Grande Pagode de Vincennes avec la communauté tibétaine

dalai lama 1207695 640En arrivant dans le Parc du bois de Vincennes, je trouve le long du lac des jeunes filles assises dans l’herbe qui se coiffent de couleurs et se préparent à la fête. L’écho lointain de prières résonne alentour et me guide vers la Grande Pagode. Ses vastes pelouses avoisinantes se remplissent peu à peu de familles tibétaines venues passer la journée sur de grandes nattes. Car le pique-nique est de mise pour ce jour si spécial de la célébration du 86eme anniversaire de Sa Sainteté le Dalaï-Lama. 

En arrivant dans l’enceinte de la Pagode, ce n’est que couleurs, chants et expressions de chaleureux accueil. Je me transporte instantanément dans ce pays que j’aimerais tant connaître libre un jour. Des tentes ont été installées un peu partout. Dans l’espace en face du temple, sur une grande scène au sein de laquelle je reconnais Gueshe Dakpa Tsoundou et Vénérable Deunyeu, c’est la cérémonie d’ouverture avec la Prière de longue vie à Sa Sainteté. Un homme fait brûler des branches de conifères. Il s’agit d’un rituel de purification par la fumée, qui apaise les esprits des lieux. L’atmosphère est si paisible et l’on se sent si bien…  Les familles et les enfants de la communauté tibétaine continuent d’affluer, tout comme les coiffures, les robes et les costumes traditionnels. La langue tibétaine, parlée partout autour de moi, ajoute au charme et au folklore… Le dépaysement  est complet ! 

Suivent le rituel de purification des lieux avec des grains de riz que l’on lance, l’intronisation du portrait de Sa Sainteté et la bénédiction pour le public. Puis nous chantons l’hymne national du Tibet. Sur la scène se succèdent les écoliers de Palyon qui étudient le tibétain en France, tous dans leurs costumes traditionnels. Ils ont des visages si radieux, si heureux…  J’imagine que si Sa Sainteté avait été là, il les aurait tous serrés bien fort dans ses bras. Je l’imagine riant et heureux au milieu de cette jeunesse qu’il aime tant… Alors s’ensuit une minute de silence pour ceux qui ont sacrifié leur vie pour le Tibet. L’émotion est palpable. Le Président de la communauté tibétaine en France et d’autres invités font un discours, puis c’est l’allumage des bougies du gâteau d’anniversaire et la distribution des parts. Avec Élio et Laurent du Centre Kalachakra, venu lui aussi assister aux festivités, nous nous restaurons et goûtons de délicieux plats préparés par la communauté tibétaine : tofu, épinard, lentilles, nouilles sautées, riz, légumes mijotés légèrement épicés, pain tibétain… Tout est si bon, si parfumé, c’est un régal. 

Nous visitons la Pagode, qui est aussi le siège de l’Union Bouddhiste de France avec son Bouddha immense. Magnifique, lumineux et couvert de feuilles d’or, il est la plus grande représentation du Bouddha en Europe. Nous contemplons également les reliques historiques qui se trouvent juste sous la statue. Quel privilège d’être là… Cet après-midi haut en couleurs est un festival de danses, de chants et de performances culturelles par des groupes d’artistes tibétains et d’écoliers, mais aussi des jeux d’animations. Il est temps pour moi de rentrer alors que la fête se poursuit jusqu’au soir, avec le discours de clôture et des danses traditionnelles ou modernes en cercle avec le public. La fête a été forte de partages et de sourires. Merci à la communauté tibétaine de France pour ce beau cadeau et longue vie à Sa Sainteté le Dalaï-Lama. 🙏❤️

Justine