Comment réciter les mantras, par Paula Chichester

 

Le dimanche 6 juin dernier, le Centre Kalachakra a invité pour une journée exceptionnelle Paula Chichester. Elle est connue pour son style bienveillant et expérimental issu d’une quarantaine d’années de pratique du bouddhisme tibétain, notamment auprès de Lama Yéshé et de Lama Zopa. Cette journée en ligne sur zoom avait pour thème la pratique tantrique de Tara dans le style Mahamoudra. Lors des sessions qui se sont succédé, Paula a animé des pratiques de la déité et les a entrecoupées d’astuces et de conseils personnels variés. Elle en a notamment suggéré certains qui facilitent la récitation des mantras. Nous vous proposons de découvrir l’essentiel de ses enseignements sur le sujet (synthèse par Franck).

  

ic large w900h600q100 paula chichesterPaula a commencé par indiquer avoir récité beaucoup de mantras dans sa vie. Au fil du chemin, elle a trouvé par elle-même des astuces qui l’ont aidée à pratiquer de la manière la plus efficace possible. Souhaitant les partager avec nous, elle nous propose de nous en inspirer pour notre propre pratique, si cela peut nous aider.

Respiration + récitation, le couple idéal

Paula révèle qu’au moment où elle a débuté la sadhana de Tara il y a de nombreuses années, elle s’est rendu compte qu’elle se déconcentrait très rapidement lors de la récitation des mantras. Ce qui l’a beaucoup aidé à se concentrer, c’était de rester attentive à la respiration pendant la récitation. Il s’agit ici de continuer à ressentir l’inspiration et l’expiration au fur et à mesure que les mantras sont prononcés. Cela aide à stabiliser l’esprit et éviter de penser à autre chose. De plus, la respiration en lien avec la récitation aide beaucoup à ressentir l’effet du mantra. 

Méditation analytique + récitation, afin de développer les bienfaits

Selon Paula Chichester, la méditation analytique peut aider à préparer la récitation, mais aussi à l’accompagner. Dans le cadre de la préparation, il est utile de ré-établir notre motivation pour favoriser la bodhicitta. Ensuite, on peut penser par exemple à des thèmes du lam-rim ou à des personnes malades à qui le mantra va être destiné. Dans ce dernier cas, il peut s’agir de personnes précises ou de l’ensemble des personnes malades. Plus l’objet est adéquat et précis, plus il est aisé de maintenir la concentration pendant la récitation.

D’un point de vue pratique, si on a pris comme sujet le souhait de la guérison du monde, on pense ainsi pendant la récitation :  “Les mantras que je récite se répandent sur le monde et guérissent le monde”. Très concrètement, à l’expir, on peut expérimenter une lumière bienfaisante qui se dirige vers tous les êtres, les purifie et les transforme en Tara, et à l’inspir, les bénédictions reviennent vers soi. Et si l'on est capable de ressentir la vacuité de son corps, de ressentir un corps fait de lumière, la récitation du mantra renforce cette expérience.

La récitation des mantras : avant tout une expérience détendue et personnelle 

paula2Paula a poursuivi en indiquant qu’il est important de créer sa propre manière de réciter, sans se mettre de pression concernant une quelconque visualisation ou une tâche à accomplir de manière absolument parfaite. L’important n’est pas la visualisation mais simplement de ressentir l’effet du mantra. Il s’agit de rester détendu de corps et d’esprit tout en étant attentif, et de créer simplement une expérience sincère et authentique..

Le traitement des difficultés

Paula Chichester a donné quelques conseils sur les obstacles pouvant surgir pendant la récitation des mantras. Si l’on est fatigué, il ne faut pas hésiter à arrêter. Il vaut mieux réciter moins longtemps mais de manière correcte et agréable, plutôt que d’en faire tellement que cela en devient fastidieux et nous laisse un mauvais souvenir. En cas de difficulté physique à tenir la posture, il est possible de se lever et poursuivre debout la récitation des mantras. Chacun doit faire sa propre expérience en fonction de ses possibilités et de son avancée dans le Dharma.

En conclusion…

Paula Chichester a eu cette phrase qui semble résumer ses propos de belle manière : “Pendant la récitation du mantra, gardons notre esprit dans le Dharma.”