Les petits arrangements de l'ego, par Franck

 

Le mental est rarement en manque de ressources pour tenter de m’influencer et de me faire prendre des chemins assez souvent erronés. Zoom sur quelques prises de conscience de mes obscurs comportements, ainsi que sur mes tentatives pour transformer l’ego… 



franck 0921 3La viande

 

Quand je mangeais une entrecôte “à point”, une belle tranche de foie gras truffé ou une cuisse de poulet bien rôti, je préférais ne pas trop me pencher sur le revers de la médaille : des vaches hyper stressées qui sont mal assommées avant d’être déchiquetées, des oies gavées de force au moyen d’un tuyau métallique entrant profondément dans l’oesophage ou des volailles aspirées dans une machine appelée “moissonneuse à poulets”, avant d’être violemment éjectées sur les chaînes d'extermination des abattoirs...

 

 Le tabac

 

Ah, quel délice c’était, ce “hit” provoqué par la nicotine à chaque bouffée. Pourtant, je préférais oublier le coût financier non négligeable, mais surtout l’autre prix à payer : les conséquences de l’absorption dans mes jolis poumons (qui n’en demandaient pas tant) d’un épouvantable cocktail de goudron, d’ammoniac, de mercure et de plomb ! 

 

Le clochard dans la rue

 

Un SDF dans la rue ? C’était tellement plus simple de tourner le regard et de faire semblant de l’ignorer. Et d’essayer d’oublier que cette situation pouvait m’arriver à moi aussi. Cette subtile peur du lendemain, je la refoulais au plus profond de moi.

 

Des complaisances et des aveuglements effrénés

 

Consommations d’alcool ou de drogues, relations sexuelles non protégées, petites fraudes et gros mensonges, louanges intéressées, “oublis” coupables… Non mais comment “diable” ai-je pu avoir autant de pensées, de paroles et d’actions aussi erronées ? Malgré les apparences, loin d’apporter le bonheur, elles ne faisaient que semer de nouvelles graines de souffrance et perpétuer sans fin le samsara…

 

Avant l’Éveil, je me réveille

 

Mieux vaut tard que jamais : une bonne prise de conscience, et je prends mon courage à deux mains pour chercher un juste chemin… 

 

  • "Allo, SOS Dharma bonjour ! Comment puis-je vous aider ?

  • Euh, c’est pour l’Éveil, s’il vous plaît. Ça m'intéresse.

  • Ne quittez pas, j’accède à votre dossier. [Un long moment après :] Vous traînez quand même beaucoup de casseroles ! Je ne saurais trop vous recommander de commencer par prendre refuge, puis de procéder à de nombreuses méditations et purifications.

  • On m’a parlé d’un monsieur Vajrasattva qui facilite les choses…

  • Il est très occupé. Il ne pourra pas vous recevoir pour le moment. Commencez par regarder à l’intérieur de vous. Allez zou ! Méditations ! Purifications !"



Cher ego, tu m’as bien eu… mais maintenant, on est deux ! Ton emprise, je la dissous parfois dans la non-dualité… puissé-je t’y maintenir pour l’éternité !



Franck