Le rituel de sacralisation de la statue de Gourou Rinpoché

 

Effervescences au centre de retraite. Ô combien sacrée, la statue de Padmasambhava a été purifiée, bénie et sacralisée par Géshé-la et le vénérable Tenzin Pemba. Ils étaient accompagnés et assistés d’une douzaine de participants. On vous raconte tout (infos recueillies auprès de Marie-Christine, texte écrit par Franck) !

 

276127435 5723644100995443 1139361203566602306 n

 

275860572 5723645694328617 5440972725270453471 nUne livraison conséquente et un nettoyage approfondi

 

Ce n’est pas un gros paquet mais… six colis bien emballés qui ont été réceptionnés à St-Cosme, notamment par Vénérable Gyaltsen. À l’intérieur, la statue proprement dite, en métal doré à la feuille d’or, ainsi que l’ensemble de ses attributs, dont la coiffe, le vajra, la coupe, ou le trident. Elle était accompagnée d’un majestueux lotus (le siège de Gourou Rinpoché) ainsi que d’un nombre impressionnant de rouleaux de mantras de toutes tailles.

 

On ne nettoie pas une statue sacrée comme un vulgaire bibelot ! Une poudre spéciale a été diluée et utilisée pour nettoyer et purifier l’intérieur de la statue. Elle se devait d’être impeccable pour recevoir les offrandes et les bénédictions qui allaient suivre…

 

 

 

 

 

 

 

275887540 5723645477661972 5417692063499827859 nLe jour de la cérémonie

 

Le matin de ce jour exceptionnel, Géshé-la et Vén. Tenzin Pemba ont récité des prières en tibétain. Après un repas pris en commun, le rituel proprement dit a commencé. Il s’agit d’un ensemble de prières de purification, de bénédiction et de sacralisation avec utilisation d’encens qui se sont en fait déroulées sur l’ensemble de l’après-midi et animées par les deux moines, munis de divers objets. En particulier, un rituel a été exécuté en lien avec les cinq éléments (terre, feu, eau, air, espace). Puis, la statue a été remplie par le dessous avec les rouleaux de mantras. Pas moins de 37 sortes de mantras ont été glissées à l’intérieur, toutes à des emplacements très précis de la statue. Certains rouleaux de mantras contenaient plusieurs centaines de feuilles soigneusement compressées les unes après les autres. À ces rouleaux ont été ajoutés des minéraux et des poudres, apportés spécialement par les moines. Pour finir, des khatas ont été glissées dans la statue avant de procéder à son scellement définitif.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

275893449 5723645637661956 342150960497776432 nAprès les rituels, une bénédiction générale

 

Géshé-la et Vén. Tenzin Pemba ont enfin procédé à une bénédiction approfondie de l’environnement et de la douzaine de participants. Ils se sont déplacés à l’intérieur de chaque bâtiment ainsi que dans les extérieurs (étang, stoupa…)

 

La journée a été intense et hautement bénéfique pour le Centre de retraite. À l'heure où sont écrites ces lignes, la prochaine étape consistera au placement de la statue sur l'étang, sa demeure définitive. Venez découvrir sur place cette magnifique acquisition !

 

OM A HOUNG BENZA GOUROU PÉMA SIDDHI HOUNG

 

Les moments forts du Centre en ce début de printemps !

 

roue

 

Voici les activités à ne pas manquer dans les semaines à venir :

 

-          Mardi 15 mars, Guéshé Dakpa commence une nouvelle série dans le cadre de la Sagesse du Coeur, centrée sur la manière de transformer différents problèmes qu'on rencontre. Le 15 mars traitera de la manière de transformer les problèmes de santé, et le 12 avril de la transformation des difficultés professionnelles. Plus d'infos ici: https://www.centre-kalachakra.com/calendrier/383-de-vos-problemes-a-la-sagesse-2?date=2022-03-15-19-30

 

-         Pour préparer le centre de retraite au printemps, nous organisons une nouvelle retraite écologique. Si vous avez envie d'associer jardinage et spiritualité, rendez vous ici : https://reservation.centre-kalachakra.com/product/296

 

-         Dimanche 20 mars, Vénérable Gyaltsen est à nouveau en discussion avec Cyrille Champagne dans le cadre de "Science et Bouddhisme" et ils y parleront des émotions. Plus d'infos ici : https://www.centre-kalachakra.com/calendrier/580-science-et-bouddhisme?date=2022-03-20-10-00

 

-         Pour les pratiquants du tantra de Kalachakra, nous organisons une retraite du 26 mars au 10 avril. Plus d'informations ici :  https://reservation.centre-kalachakra.com/product/298

 

            -         Le samedi 2 avril, retrouvons-nous tous pour une journée conviviale de gratitude sur le thème de l'Inde. Plus d'informations ici : https://www.centre-kalachakra.com/calendrier/640-journee-de-la-gratitude

 

-         Vénérable Amy Miller enseigne en ligne le week-end du 8 au 10 avril (8 au soir et 9 et 10 après-midi). Elle est vraiment super pour nous guider sur la manière d'utiliser le Dharma au quotidien et je vous encourage vivement à participer. Plus d'infos ici : https://www.centre-kalachakra.com/calendrier/641-la-voie-du-bonheur

 

-         Michelle Le Dimna guide une retraite pendant le week-end de Pâques (du 15 au 18/04) sur le thème : « Faire de son esprit un océan ». L'inspiration dans notre pratique se développera sur la base du livre de Lama Yeshe du même titre. Plus d'infos ici : https://reservation.centre-kalachakra.com/product/299

 

-         Le même week-end (du 15 au 18/04), une retraite est organisée sur la saddhana du Bouddha de la médecine. Plus d'infos ici : https://reservation.centre-kalachakra.com/product/310

 

Arnaud

 

 

Le programme du Centre Kalachakra du 14 mars au 15 avril

Tableau programme mars avril page 0001

Tableau programme mars avril page 0002

Rencontre avec Létitia

 

Létitia est étudiante du PEBA et fait partie de l’équipe qui guide les méditations du mercredi (propos recueillis par Arnaud).

 

Comment t’es-tu retrouvée impliquée au Centre ?

image0Rien ne me prédisposait au bouddhisme, c’est pas du tout ma culture. Je traversais une période un peu compliquée autour de la quarantaine et quelqu’un m’a parlé d’une formation sur le bonheur. Il s’agissait d’un MOOC, ces formations en ligne. C’était proposé par Berkeley, ça s’appelle "the science of happiness". C’est pas du tout étiqueté bouddhiste mais ça parle beaucoup de compassion, de gratitude. 


Ensuite, j’ai pris un poste de direction et je me suis intéressée au bonheur au travail. J’ai mis des choses en place et dans ce cadre-là, j’ai rencontré quelqu’un dans la même démarche qui intervenait en entreprise. Lui était bouddhiste et quand on a parlé, il m’a orienté vers Vajra Yogini où j'ai suivi "Découverte du bouddhisme". Ensuite, j’ai changé de fonction, je suis rentrée sur Paris et j’ai voulu refaire DB en présentiel à Paris. C’était François qui enseignait et je suis tout de suite tombée accro. C’est comme ça que je suis arrivée au centre Kalachakra. 

 

Et à part DB ?

J’ai fait plusieurs retraites. J’ai fait une retraite de Lamrim, une de Vipassana et une sur la vacuité avec François. J’ai aussi suivi plusieurs sessions de "Science de l’esprit" et je viens de commencer le PEBA.

Tu es partie pour cinq ans ?
Oui j’espère. C’est très différent de DB. Je m’y attendais, mais c’est ardu.

Et tu es aussi impliquée pour aider le Centre ?

Oui, je donne un coup de main comme tout le monde. J’ai commencé à guider des méditations. J’y suis allé à reculons mais j’ai trouvé ça extraordinaire d’avoir la possibilité de transmettre. Je trouve ça très gratifiant. C’est très perfectible mais je n’ai plus de doutes à propos de ma capacité à faire.

 

Et comment tu vois la suite ?

Déjà il y a le PEBA. J’espère avoir la motivation et le courage d’aller jusqu’au bout. J’aimerais aussi continuer à faire des retraites. C’est un moment très particulier. C’est vraiment très important pour le développement spirituel. Et puis continuer à guider les méditations bien sûr.