La rentrée au Centre Kalachakra

 

roue

Le centre Kalachakra a repris ses programmes parisiens : ses méditations chaque matin en semaine ainsi que le mercredi soir, ses prières pour les malades et mourants le lundi soir, ses ateliers de relaxation le mardi midi et de yoga le jeudi midi, ses pratiques de Tara le vendredi soir et ses différents enseignements le week-end. Quasiment tout est proposé à la fois sur place et en ligne sur zoom. 

Notez en particulier :

  • le yoga du méditant 2 jeudis par mois, un nouveau programme proposé par le docteur Hugues Gouzènes, qui prolonge la méditation sur le souffle en intégrant d'autre pratiques pour harmoniser corps et esprit ;

  • le cycle de présentation des 16 attitudes par Virginie Cornet Butcher le vendredi soir du 17/09 au 15/10 (en ligne seulement) ;

  • la journée d'introduction à la méditation Vipassana le 18 septembre si vous n’êtes pas encore familier avec cette pratique, ou si vous voulez pratiquer une journée à Paris ;

  • la Sagesse du coeur qui reprend un mardi soir par mois avec Guéshé Dakpa, pour apprendre à développer les différents qualités de notre esprit (prochaine date le 21 septembre sur l’équanimité) ;

  • la journée de méditation sur lojong (transformer ses problèmes) avec François le 26/09 ;

  • l’atelier de découverte du yoga Kundalini et Yin proposé un samedi matin par mois par Isabelle Sherpa, la nièce de Lama Zopa Rinpoché (sur place seulement - prochaine date le 2/10)

  • les enseignements de Vénérable Sangye Khadro que nous avons la grande chance et la grande joie d’accueillir en ligne le deuxième week-end d’octobre (en ligne seulement) ;

  • Sciences de l’esprit avec François le 17/10, pour explorer la considération pour soi et pour les autres.

 

Vous pouvez consulter le détail du programme sur le site du centre ici: 

https://www.centre-kalachakra.com/calendrier

Si vous préférez le calendrier sous forme de tableau, vous le trouverez ici (en ayant en tête que le calendrier du site est le seul vraiment à jour en cette période de grands changements) :

https://www.dropbox.com/s/bie5v9j6td41ief/Programme%20septembre%202021%20-%20f%C3%A9vrier%202022%20v3.pdf?dl=0

Vous pouvez aussi consulter le programme par activité ici :

https://www.dropbox.com/s/2m9ic9h7fbbog5v/de%C4%9Bpliant_programme_2021-2022%20%2812%29.pdf?dl=0

N’hésitez pas à écrire à si vous avez des questions…

Arnaud

 

Le billet de la directrice - octobre 2021

 

les 4 n v

Chers amis du Dharma,

Nous espérons que vous avez passé un excellent été. Malgré les difficultés liées à la “4è vague”, nous avons souhaité conserver pendant la période estivale notre programme de retraites en groupe au sein du centre de Saint-Cosme, afin de répondre à l’attente de nos étudiants. Les associations cultuelles pouvaient rester ouvertes, et de notre côté, nous avons respecté les gestes barrières ainsi que limité le nombre de participants.

Car les retraites font partie intégrante de notre évolution spirituelle et elles complètent les études proposées dans notre centre parisien, comme l’indique Lama Zopa Rinpoché : « La retraite offre un espace où il est possible de réaliser notre plein potentiel humain et de développer toutes les qualités positives. »

Les retraites en groupe nous permettent d’acquérir de l'expérience, des connaissances et des compétences, avec le soutien des autres étudiants et sous la direction d’un enseignant qualifié. Grâce  à la dynamique de groupe, elles favorisent le partage des expériences et des idées, l’endurance et l’élan, ainsi que davantage de confiance en nos propres capacités et en nos compétences dans la pratique. Les retraites en groupe permettent également de rencontrer des amis partageant les mêmes idées, pour nous accompagner dans notre voyage spirituel.

Cet été, les retraites se sont déroulées dans un environnement accueillant, un jardin fleuri et parfumé ainsi qu’une stoupa magnifiquement achevée grâce à l’aide de nombreux bénévoles et donateurs. Je tiens particulièrement à les remercier, car sans eux nous ne pourrions offrir ce cadre bienveillant et régénérateur. J'en profite pour faire un appel aux personnes qui souhaiteraient venir aider au centre de retraite en octobre et en novembre pour nos retraites d’automne (contact : ).

Bonne rentrée à tous ! Tashi Delek ! 

Élisabeth

 (légende des photos de retraite : ci-dessus, les 4 Nobles Vérités ; ci-dessous, l'Armure des Conquérants, la Sagesse, le calme mental et Mahamoudra)

armure conquerants

sagesse

calme mental

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 maha

Comment réciter les mantras, par Paula Chichester

 

Le dimanche 6 juin dernier, le Centre Kalachakra a invité pour une journée exceptionnelle Paula Chichester. Elle est connue pour son style bienveillant et expérimental issu d’une quarantaine d’années de pratique du bouddhisme tibétain, notamment auprès de Lama Yéshé et de Lama Zopa. Cette journée en ligne sur zoom avait pour thème la pratique tantrique de Tara dans le style Mahamoudra. Lors des sessions qui se sont succédé, Paula a animé des pratiques de la déité et les a entrecoupées d’astuces et de conseils personnels variés. Elle en a notamment suggéré certains qui facilitent la récitation des mantras. Nous vous proposons de découvrir l’essentiel de ses enseignements sur le sujet (synthèse par Franck).

  

ic large w900h600q100 paula chichesterPaula a commencé par indiquer avoir récité beaucoup de mantras dans sa vie. Au fil du chemin, elle a trouvé par elle-même des astuces qui l’ont aidée à pratiquer de la manière la plus efficace possible. Souhaitant les partager avec nous, elle nous propose de nous en inspirer pour notre propre pratique, si cela peut nous aider.

Respiration + récitation, le couple idéal

Paula révèle qu’au moment où elle a débuté la sadhana de Tara il y a de nombreuses années, elle s’est rendu compte qu’elle se déconcentrait très rapidement lors de la récitation des mantras. Ce qui l’a beaucoup aidé à se concentrer, c’était de rester attentive à la respiration pendant la récitation. Il s’agit ici de continuer à ressentir l’inspiration et l’expiration au fur et à mesure que les mantras sont prononcés. Cela aide à stabiliser l’esprit et éviter de penser à autre chose. De plus, la respiration en lien avec la récitation aide beaucoup à ressentir l’effet du mantra. 

Méditation analytique + récitation, afin de développer les bienfaits

Selon Paula Chichester, la méditation analytique peut aider à préparer la récitation, mais aussi à l’accompagner. Dans le cadre de la préparation, il est utile de ré-établir notre motivation pour favoriser la bodhicitta. Ensuite, on peut penser par exemple à des thèmes du lam-rim ou à des personnes malades à qui le mantra va être destiné. Dans ce dernier cas, il peut s’agir de personnes précises ou de l’ensemble des personnes malades. Plus l’objet est adéquat et précis, plus il est aisé de maintenir la concentration pendant la récitation.

D’un point de vue pratique, si on a pris comme sujet le souhait de la guérison du monde, on pense ainsi pendant la récitation :  “Les mantras que je récite se répandent sur le monde et guérissent le monde”. Très concrètement, à l’expir, on peut expérimenter une lumière bienfaisante qui se dirige vers tous les êtres, les purifie et les transforme en Tara, et à l’inspir, les bénédictions reviennent vers soi. Et si l'on est capable de ressentir la vacuité de son corps, de ressentir un corps fait de lumière, la récitation du mantra renforce cette expérience.

La récitation des mantras : avant tout une expérience détendue et personnelle 

paula2Paula a poursuivi en indiquant qu’il est important de créer sa propre manière de réciter, sans se mettre de pression concernant une quelconque visualisation ou une tâche à accomplir de manière absolument parfaite. L’important n’est pas la visualisation mais simplement de ressentir l’effet du mantra. Il s’agit de rester détendu de corps et d’esprit tout en étant attentif, et de créer simplement une expérience sincère et authentique..

Le traitement des difficultés

Paula Chichester a donné quelques conseils sur les obstacles pouvant surgir pendant la récitation des mantras. Si l’on est fatigué, il ne faut pas hésiter à arrêter. Il vaut mieux réciter moins longtemps mais de manière correcte et agréable, plutôt que d’en faire tellement que cela en devient fastidieux et nous laisse un mauvais souvenir. En cas de difficulté physique à tenir la posture, il est possible de se lever et poursuivre debout la récitation des mantras. Chacun doit faire sa propre expérience en fonction de ses possibilités et de son avancée dans le Dharma.

En conclusion…

Paula Chichester a eu cette phrase qui semble résumer ses propos de belle manière : “Pendant la récitation du mantra, gardons notre esprit dans le Dharma.”

Gros plan sur la célébration du 86ème anniversaire du Dalaï-Lama à la Grande Pagode de Vincennes avec la communauté tibétaine

dalai lama 1207695 640En arrivant dans le Parc du bois de Vincennes, je trouve le long du lac des jeunes filles assises dans l’herbe qui se coiffent de couleurs et se préparent à la fête. L’écho lointain de prières résonne alentour et me guide vers la Grande Pagode. Ses vastes pelouses avoisinantes se remplissent peu à peu de familles tibétaines venues passer la journée sur de grandes nattes. Car le pique-nique est de mise pour ce jour si spécial de la célébration du 86eme anniversaire de Sa Sainteté le Dalaï-Lama. 

En arrivant dans l’enceinte de la Pagode, ce n’est que couleurs, chants et expressions de chaleureux accueil. Je me transporte instantanément dans ce pays que j’aimerais tant connaître libre un jour. Des tentes ont été installées un peu partout. Dans l’espace en face du temple, sur une grande scène au sein de laquelle je reconnais Gueshe Dakpa Tsoundou et Vénérable Deunyeu, c’est la cérémonie d’ouverture avec la Prière de longue vie à Sa Sainteté. Un homme fait brûler des branches de conifères. Il s’agit d’un rituel de purification par la fumée, qui apaise les esprits des lieux. L’atmosphère est si paisible et l’on se sent si bien…  Les familles et les enfants de la communauté tibétaine continuent d’affluer, tout comme les coiffures, les robes et les costumes traditionnels. La langue tibétaine, parlée partout autour de moi, ajoute au charme et au folklore… Le dépaysement  est complet ! 

Suivent le rituel de purification des lieux avec des grains de riz que l’on lance, l’intronisation du portrait de Sa Sainteté et la bénédiction pour le public. Puis nous chantons l’hymne national du Tibet. Sur la scène se succèdent les écoliers de Palyon qui étudient le tibétain en France, tous dans leurs costumes traditionnels. Ils ont des visages si radieux, si heureux…  J’imagine que si Sa Sainteté avait été là, il les aurait tous serrés bien fort dans ses bras. Je l’imagine riant et heureux au milieu de cette jeunesse qu’il aime tant… Alors s’ensuit une minute de silence pour ceux qui ont sacrifié leur vie pour le Tibet. L’émotion est palpable. Le Président de la communauté tibétaine en France et d’autres invités font un discours, puis c’est l’allumage des bougies du gâteau d’anniversaire et la distribution des parts. Avec Élio et Laurent du Centre Kalachakra, venu lui aussi assister aux festivités, nous nous restaurons et goûtons de délicieux plats préparés par la communauté tibétaine : tofu, épinard, lentilles, nouilles sautées, riz, légumes mijotés légèrement épicés, pain tibétain… Tout est si bon, si parfumé, c’est un régal. 

Nous visitons la Pagode, qui est aussi le siège de l’Union Bouddhiste de France avec son Bouddha immense. Magnifique, lumineux et couvert de feuilles d’or, il est la plus grande représentation du Bouddha en Europe. Nous contemplons également les reliques historiques qui se trouvent juste sous la statue. Quel privilège d’être là… Cet après-midi haut en couleurs est un festival de danses, de chants et de performances culturelles par des groupes d’artistes tibétains et d’écoliers, mais aussi des jeux d’animations. Il est temps pour moi de rentrer alors que la fête se poursuit jusqu’au soir, avec le discours de clôture et des danses traditionnelles ou modernes en cercle avec le public. La fête a été forte de partages et de sourires. Merci à la communauté tibétaine de France pour ce beau cadeau et longue vie à Sa Sainteté le Dalaï-Lama. 🙏❤️

Justine