Les inscriptions à ce voyage sont closes.

Le centre Kalachakra organise régulièrement des pèlerinages et des voyages spirituels dans différentes régions du globe. Au printemps prochain, nous vous proposons un séjour à Auschwitz, combinant histoire, recueillement et pratiques de la méditation et de la compassion. Situé à une cinquantaine de kilomètres de Cracovie en Pologne, c'est le plus grand complexe concentrationnaire du Troisième Reich, l'ensemble du camp s'étendant sur 55 km2. Il est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.

Les détails et le programme indicatif sont présentés ci-dessous ; pour vous inscrire, nous vous invitons à cliquer sur le bouton en bas de page. Ce voyage est réservé aux adhérents à jour de leur cotisation.

Auschwitz est plus qu'un camp. Certes, il est devenu, pour notre monde, l'un des grands symboles de la souffrance. Pas seulement la souffrance des juifs, pas seulement celles des prisonniers politiques ou des homosexuels, des gitans et de ceux que les régimes politiques ont inscrits sur des listes, des listes noires. Mais c'est devenu un symbole de la souffrance universelle. Un symbole de la destination finale où conduisent l'ignorance et la haine, quand elles sont actées par des groupes après être nées dans l'esprit. Et en cela, Auschwitz est un outil, certes de mémoire, mais aussi de transformation.  



Regarder la souffrance ne veut pas nécessairement dire qu'on souffre. Se pencher sur les atrocités humaines ne nous laisse pas nécessairement figés, invalidés. Pleurer n'est pas nécessairement une expérience à éviter. Dans le bouddhisme on enseigne comment regarder la souffrance et en tirer de la force, du courage, et même de l'enthousiasme. Comme certains oiseaux se nourrissent de poison. On peut regarder les heures sombres ou les ombres, et non pas se décourager mais être galvanisé et sentir même la joie intense née de la responsabilité universelle. Pleurer peut constituer une magnifique entreprise de compassion, et on peut vouloir pleurer encore.

Et d'ailleurs le bouddhisme propose que plus on regarde la souffrance plus on est heureux. Que le bonheur ne vient pas de notre éloignement avec la souffrance mais de sa reconnaissance complète et de son dépassement. Mais cela commence par la reconnaissance. 

Durant ces quelques jours nous aurons le temps de la reconnaître. Avec l'outil éducatif que l'humanité a souhaité conserver. Ce n'est pas réducteur de qualifier Auschwitz d'être un outil éducatif. C'est vraiment ce qu'il est. Et nous allons nous en servir. Pour extraire les lumières du courage, de la sagesse et de la compassion. Et pour utiliser ce lieu comme un moyen de travailler à rayonner au-delà des ombres. Tout le bouddhisme est là. 

Comme dans un pèlerinage en montagne ou vers un lieu sacré, la terre nous assiste. Elle apporte de la consistance et de la force à nos pensées. Nous utiliserons cette terre, ces bâtiments, les empreintes laissées par la déportation. Nous alternerons donc entre visites et méditations. Voici le programme prévisionnel. 

J1. Arrivée à Cracovie. Transfert à l'hôtel et découverte de la ville. 

J2/J3. Visite du camp d'Auschwitz et de Birkenau. D'abord à travers une visite guidée, puis de notre côté. La visite pourrait se faire en quatre heures. Mais nous prendrons le temps de nous imprégner du lieu. Deux nuits dans la ville proche. 

J4. Retour à Cracovie et visite des mines de sel. 

J5. Retour à Paris.


ACCOMPAGNATEUR

 
Acteur de profession, François Schick découvre le bouddhisme via la poésie japonaise. Méditant assidu depuis presque 15 ans, François a terminé les cinq années du Programme d’Études Bouddhistes Approfondi (Peba) au Monastère Nalanda qu’il a fait suivre de trois mois de retraite en solitaire dans les montagnes de la Sierra Nevada. Il est certifié auprès de la FPMT. Depuis, il consacre sa vie au dharma, alternant les périodes durant lesquelles il étudie et enseigne, et les retraites spirituelles (dont une retraite de six mois en 2022, dans les Alpes, sur le sujet du calme mental et de la concentration). Il a enseigné, entre autres, "Découverte du Bouddhisme", "Science de l’esprit", "Prendre soin de la planète". François Schick est apprécié pour son approche de l’enseignement aussi rigoureuse que moderne, accessible et vivante. 

                PRIX DU VOYAGE PAR PERSONNE : 

                650€ en chambre double
                790€ en chambre individuelle

                Modalités de règlement :
                - 50% à l'inscription
                - 50% d'ici le 30 janvier 2024


                Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 21 janvier 2024. Les horaires du vol choisi seront communiqués ultérieurement aux inscrits.
                Nombre de places maximum pour ce voyage : 10

                Ce que le prix comprend

                - L'hébergement en chambre double ou individuelle

                - Les petits-déjeuners

                - Les transferts depuis l’aéroport

                - Les transferts entre l'hébergement et les sites

                - Le guide

                Ce que le prix ne comprend pas

                - Le vol Paris / Cracovie A/R (compter environ 300-400 €)

                - Les déjeuners et diners

                - Les dépenses personnelles

                - Le coût d'entrée des sites prévus au programme

                - L’assurance médicale, rapatriement et annulation